(Toronto) Une juge ontarienne a reporté sa décision sur la proposition amicale qui verrait l’éditeur Torstar passer aux mains de NordStar Capital pour 60 millions.

La Presse canadienne

La juge a indiqué avoir besoin de plus de temps pour lire en détail des documents qui lui ont été fournis tard, mercredi, par deux groupes qui veulent bloquer la transaction.

Les approbations des tribunaux sont souvent requises par la loi une fois que les actionnaires se sont prononcés sur ce type de transactions.

Torstar et NordStar avaient demandé l’audience avant le vote des actionnaires, qui s’est tenue mardi lors d’une assemblée extraordinaire. Les actionnaires ont approuvé la transaction par une forte majorité.

Les avocats des deux groupes ont demandé une réponse rapide à la juge, malgré les objections soulevées par les opposants au projet.

Mais la juge Cory Gilmore a décidé, après une audience d’une heure, qu’elle voulait prendre le temps d’étudier les documents présentés par les avocats de deux groupes opposés à la transaction, soit un qui a présenté une offre rivale et un actionnaire individuel.

Torstar détient un investissement dans La Presse Canadienne dans le cadre d’une entente conjointe avec des filiales du Globe and Mail » et le quotidien La Presse de Montréal.