(Saint-Jean) La production à la plateforme de production extracôtière Hibernia, à 315 kilomètres à l’est de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, a été suspendue après un apparent déversement de fluides de forage et de production.

La Presse canadienne

Dans un message publié sur son site web, la société de gestion Hibernia indique qu’une nappe luisante a été observée dans l’eau à environ 2,5 kilomètres de la plateforme.

L’entreprise affirme que l’échantillonnage de l’eau dimanche soir pendant les opérations de reflux des puits a indiqué un « dépassement » du rejet d’eau produite. La production a été immédiatement arrêtée.

Elle explique que les observations aériennes de lundi n’ont pas permis de confirmer la présence d’une nappe d’hydrocarbures, mais un navire dépêché pour le vérifier a signalé un léger lustre huileux. Selon l’entreprise, le déversement n’a eu aucun impact observé sur la faune, et les employés sont en sécurité.

Hibernia a été fermée pendant un mois l’an dernier après un rejet d’hydrocarbures et d’eau de son système de drainage en août.

La plateforme, qui a une capacité de production maximale d’environ 220 000 barils de pétrole par jour, appartient à ExxonMobil Canada, Chevron Canada Resources, Suncor Energy Inc., Canada Hibernia Holding Corp., Murphy Oil et Equinor Canada Ltd.