(Vancouver) Aritzia a affiché jeudi une perte du premier trimestre, ses revenus ayant diminué en raison de la fermeture temporaire de tous ses magasins dans le cadre des mesures mises en place contre la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Le détaillant de vêtement a réalisé une perte nette de 26,5 millions pour son trimestre clos le 31 mai, ce qui se comparait à un bénéfice net de 16,2 millions pour la même période l’an dernier.

La perte ajustée a atteint 24,9 millions, ou 23 cents par action, comparativement à un bénéfice net de 18,5 millions, ou 17 cents par action, au premier trimestre de l’an dernier.

La société de Vancouver a vu ses revenus nets totaliser 111,4 millions, en baisse de 43,4 % par rapport à ceux de 196,7 millions engrangés un an plus tôt.

Aritzia a dit avoir observé un déclin significatif de ses ventes pendant les deux premières semaines de mars, et a fermé temporairement ses 96 magasins à compter du 16 mars.

Ses activités de commerce électronique ont grimpé de plus de 150 % au cours du trimestre.

Aritzia a commencé à rouvrir ses établissements le 7 mai, et 30 d’entre eux avaient rouvert leurs portes à la fin du trimestre. En date du 9 juillet, 89 de ses magasins étaient opérationnels.