(Toronto) Corus Entertainment a perdu 752,3 millions au troisième trimestre, un résultat que la société médiatique a notamment attribué à une charge de dépréciation non récurrente entourant ses licences de diffusion.

La Presse canadienne

La compagnie qui est notamment propriétaire du réseau de télévision Global a indiqué, vendredi, que la perte par action s’élevait à 3,61 $ pour le trimestre terminé le 31 mai. À la même période l’an dernier, l’entreprise établie à Toronto avait engrangé un bénéfice de 66,4 millions, ou 31 cents par action.

De leur côté, les revenus se sont établis à 349 millions, alors qu’ils avaient été de 458,4 millions au troisième trimestre l’an dernier. La pandémie de COVID-19 a provoqué une érosion des recettes publicitaires.

Corus Entertainment a expliqué que ses résultats du troisième trimestre tenaient compte d’une charge de dépréciation de 786,8 millions. La société a également comptabilisé 2,6 millions en frais d’intégration et de restructuration.

Abstraction faite des éléments non récurrents, le profit ajusté de l’entreprise s’est établi à environ 19 millions, ou 9 cents par action, par rapport à 66,1 millions, ou 31 cents par action, à la même période il y a un an.

Les analystes visaient un profit ajusté par action de 15 cents sur un chiffre d’affaires de 377 millions, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

En plus du réseau de télévision Global, Corus Entertainment détient également des chaînes spécialisées comme HGTV Canada, de stations de radios locales et de studios de production de contenu.