(Toronto) L’action de Canada Goose Holdings a bondi de 17,5 % mercredi, après que la société a affiché un chiffre d’affaires supérieur aux attentes des analystes pour son plus récent trimestre, en plus de signaler que les plus grands impacts de la crise de la COVID-19 semblaient être derrière elle.

La Presse canadienne

Le titre du fabricant et détaillant de parkas de luxe a augmenté de 5,10 $ pour clôturer à 34,23 $ à la Bourse de Toronto.

« Le premier trimestre sera probablement le plus durement touché, et il s’agit de notre plus petit trimestre », a observé le chef de la direction de l’entreprise, Dani Reiss, lors d’une conférence téléphonique avec les analystes pour discuter des résultats financiers du quatrième trimestre.

La plupart des magasins de la société et des magasins de ses partenaires grossistes ont été fermés depuis la fin mars en raison de la pandémie. En Amérique du Nord et en Europe, ils commencent à rouvrir, a-t-il expliqué, tandis que la reprise se poursuit également en Asie.

« Cela signifie que le point culminant de la suspension des revenus sera bientôt dépassé », a-t-il estimé, notant que Canada Goose enregistrait habituellement ses revenus les plus bas au premier trimestre.

« Cela réduit l’impact et nous laisse une bonne période avant que nous n’atteignions notre haute saison de vente en hiver. »

Alors que la société s’oriente vers la réouverture des magasins dans la mesure où la réglementation le permet, elle se concentrera davantage sur ses activités de vente directe aux consommateurs plutôt que sur la vente en gros, a expliqué son directeur financier, Jonathan Sinclair.

Cela permet à Canada Goose de contrôler l’expérience client, ainsi que de doubler les revenus et de tripler les bénéfices pour chaque article, a-t-il poursuivi.

L’entreprise a affiché un bénéfice de 2,5 millions, ou 2 cents par action, pour son quatrième trimestre clos le 29 mars. En comparaison, elle avait réalisé un bénéfice de 9 millions, ou 8 cents par action, pour la même période l’an dernier.

Les revenus du quatrième trimestre ont totalisé 140,9 millions, en baisse par rapport à ceux de 156,2 millions du même trimestre l’an dernier.

Les analystes s’attendaient à un chiffre d’affaires de 128,08 millions, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Sur une base ajustée, Canada Goose a indiqué avoir perdu 12 cents par action pour le plus récent trimestre, comparativement à un profit ajusté de 9 cents par action un an plus tôt.

Canada Goose a précisé avoir réduit ses dépenses en espèces et ses investissements d’environ 90 millions au premier trimestre, alors que la société jonglait avec les conséquences de la pandémie de COVID-19.

L’équipe de direction a accepté une réduction de salaire volontaire de 20 %, tandis que M. Reiss a renoncé à la totalité de son salaire.

Les coûts de Canada Goose étaient en baisse en raison de la fermeture de ses magasins et de ses installations de fabrication de manteaux en duvet, entre autres choses.