(Ottawa) En cours de séance mercredi, Shopify a dépassé la Banque Royale comme plus grande capitalisation boursière au Canada.

La Presse canadienne

Les revenus grimpent avec la hausse de l'activité en ligne

Shopify a affiché mercredi une perte de 31,4 millions US pour son premier trimestre, mais ses revenus ont grimpé de 47 % par rapport à la même période l’an dernier, alors qu’un plus grand nombre de magasins ont fait appel à ses services pour transférer leurs activités en ligne en raison de la pandémie.

Le chef de la direction de Shopify, Tobi Lutke, a indiqué que la société travaillait aussi rapidement qu’elle le pouvait pour soutenir ses marchands en réoutillant ses produits pour les aider à s’adapter à la nouvelle réalité.

La société spécialisée dans les solutions de paiement pour le commerce électronique a précisé que sa perte avait totalisé 27 cents par action pour le trimestre clos le 31 mars, comparativement à une perte de 24,2 millions, ou 22 cents par action, pour la même période en 2019.

Les revenus ont atteint 470 millions US pour le trimestre, alors qu’ils avaient été de 320,5 millions US à la même période l’an dernier.

Sur une base ajustée, Shopify a indiqué avoir réalisé un profit de 22,3 millions US, soit 19 cents US par action, pour le premier trimestre de 2020, comparativement à un profit ajusté de 7,1 millions US, ou 6 cents US par action, un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte ajustée de 18 cents US par action pour le trimestre, à partir de revenus de 442,9 millions US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.