Le détaillant de vêtements pour femmes Reitmans a annoncé jeudi soir qu’il mettra temporairement à pied une grande partie de ses employés, dans la foulée de la crise de la COVID-19.

La Presse canadienne

L’entreprise, qui avait fermé volontairement ses 587 magasins la semaine dernière, a déterminé que cette décision « drastique » est néanmoins « nécessaire ».

À compter de dimanche, 90 % des employés des magasins de détail canadiens des enseignes Reitmans, Penningtons, Addition Elle, RW & CO. et Thyme Maternité seront ainsi mis à pied à compter de dimanche.

Les employés du siège social de Montréal seront eux aussi mis à pied dans une proportion de 30 % dès lundi, a précisé Reitmans dans un communiqué.

Leurs collègues qui resteront en poste « doivent collectivement contribuer aux initiatives de réduction de coûts en cours », a noté l’entreprise.

Le détaillant précise avoir l’intention de rappeler au travail les employés touchés « dès que possible ».

Durant la crise, Reitmans continue d’exploiter son centre de distribution de Montréal en se limitant au commerce en ligne, une activité toujours permise au Québec.