Alors que de nombreux commerçants se voient dans l’obligation de fermer leurs portes jusqu’à la mi-avril, les quincailleries de petites et moyennes tailles pourront demeurer ouvertes, a assuré mardi le gouvernement Legault, à la suite d’inquiétudes exprimées par l’association qui les représente.

Marie-Eve Fournier Marie-Eve Fournier
La Presse

La Presse canadienne

Mardi après-midi, Mathieu St-Amand, l’attaché de presse du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a assuré que les « petites et les grosses quincailleries » pourront demeurer ouvertes.

Plus tôt, les petites quincailleries imploraient Québec de pouvoir rester ouverte malgré leur taille. Car dans bien des villages et de petites municipalités, avaient-elles fait valoir, elles sont l’unique option lorsqu’une toilette, un chauffe-eau ou une génératrice flanchent.

« Pensons à une toilette qui fuit : trois semaines sans la réparer peut être bien long », a écrit l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT) au ministre Fitzgibbon.

Lundi, dans sa liste des services essentiels, Québec avait inclus les « grandes surfaces hors centre commercial (offrant des services d’épicerie, pharmacie ou de quincaillerie) ».

> Consultez la liste des services jugés essentiels

« La notion d’une grande surface est aléatoire, aucune ligne ne peut être tranchée sans arbitraire », écrivait le président de l’AQMAT, Richard Darveau. Il ajoutait que si les citoyens des villages doivent se rendre dans les grandes surfaces en ville « pour régler leur problème », ils contreviendront « à la consigne en vigueur de limitation de tout déplacement ». Et que les agriculteurs ont souvent besoin d’une quincaillerie pour faire leur travail.

Au cabinet du ministre, on nous a affirmé que la liste des services essentiels n’était pas figée dans le béton.

Les entreprises qui croient devoir rester ouvertes peuvent d’ailleurs remplir un formulaire en ligne pour faire valoir leurs arguments. La santé publique et d’autres experts jugeront de la situation et leur répondront dans les plus brefs délais, promet Québec.