La société mère de Champion Iron, qui exploite la mine de fer du Lac Bloom, sur la Côte-Nord, ne déménagera pas son siège social de l’Australie vers le Canada en raison de la crise qui secoue l’économie mondiale.

Hélène Baril Hélène Baril
La Presse

« Par suite de la volatilité actuelle des marchés et de l’incertitude mondiale, la société pourrait ne pas être en mesure de réaliser certains des avantages prévus de la redomiciliation, a fait savoir l’entreprise dans un communiqué. Par conséquent, le conseil n’estime pas que la redomiciliation est dans l’intérêt véritable des actionnaires de Champion pour le moment. La société a décidé de mettre fin au plan d’arrangement et retirera la demande d’ordonnances de la Cour fédérale d’Australie approuvant le plan d’arrangement ».

La décision du conseil d’administration de s’installer au Canada coïncidait avec la décision de Champion d’investir 450 millions US pour doubler la production de la mine du Lac Bloom de 7,5 millions de tonnes par année à 15 millions de tonnes par année. L’expansion de la mine se poursuit comme prévu, assure l’entreprise.

Une fois relocalisée, Champion espérait devenir admissible à des indices composés comme le S & P/TSX, qui exigent un siège social au Canada, et susciter plus d’intérêt auprès des investisseurs institutionnels canadiens.

« Nous avions beaucoup de demandes de la part des investisseurs canadiens et québécois, qui exigent un domicile au Canada, alors que pour l’Australie, ça ne change rien », avait expliqué à La Presse David Cataford, le chef de la direction de l’entreprise minière.

Champion pourrait reconsidérer sa décision de ne pas déménager son siège social à Montréal, si la situation change. « Le conseil pourrait envisager de mettre en œuvre une redomiciliation de l’Australie au Canada à un moment ultérieur selon les conditions des marchés », indique l’entreprise dans son communiqué.

Champion Canada devait absorber Champion Australie et les actions de la nouvelle entreprise auraient inscrites à la Bourse canadienne et à la Bourse australienne. Les actionnaires devaient donner leur accord lors d’une assemblée et le changement devrait être officialisé au début du mois d’avril.

Champion Iron a acquis les installations minières en faillite du Lac Bloom, situées à 13 kilomètres de Fermont, en 2016, avec l’appui du gouvernement québécois. La mine, qui était inactive depuis quatre ans, a été remise en service en 2018. Depuis, Champion a racheté la part de 38,8 % détenue par Ressources Québec pour en devenir propriétaire à 100 %.

Depuis le début de l’année, la valeur du titre de Champion est passée de 2,55 $ à 1,23 $ actuellement à la Bourse de Toronto.