La crise pourrait aussi avoir un impact important pour Airbus à Mirabel. Le plus gros client de l’A220, Delta, a annoncé vendredi qu’il reportait toutes les prises de possession de nouveaux avions, dans un effort pour protéger ses liquidités.

Jean-François Codère Jean-François Codère
La Presse

Au 29 février dernier, date de publication des dernières données disponibles, l’usine de Mirabel devait encore produire 15 appareils A220-100 pour le compte de Delta.

La nouvelle usine d’Airbus à Mobile doit aussi livrer 50 appareils A220-300, plus gros, dont un premier au troisième trimestre de 2020. Airbus n’a pas voulu, vendredi, préciser l’impact que pourrait avoir cette décision de Delta à Mirabel.