(Montréal) Les Industries Dorel ont indiqué que leurs fournisseurs chinois avaient reporté leur réouverture après le Nouvel An chinois en raison de l’épidémie de la COVID-19, et que la production avait été retardée de deux semaines dans la plupart des cas.

La Presse canadienne

La société montréalaise a précisé que le manque temporaire de travailleurs avait eu des répercussions sur sa chaîne d’approvisionnement pendant plusieurs semaines et que, même si la majorité des usines du pays avaient repris leurs activités et leurs livraisons, elles ne fonctionnaient pas encore à leurs niveaux habituels.

Dorel faisait ces commentaires après avoir affiché une perte de 639 000 $ US pour son quatrième trimestre, ce qui se compare à une perte de 443,9 millions US pour la même période un an plus tôt.

La perte par action s’est établie à 2 cents US pour le trimestre clos le 30 décembre, comparativement à une perte par action de 13,68 $ US pour le même trimestre un an plus tôt.

Les revenus ont glissé à 653,4 millions US, alors qu’ils avaient été de 683,5 millions US au quatrième trimestre de 2018.

Sur une base ajustée, Dorel a indiqué avoir réalisé un profit de 2,3 millions US, ou 7 cents US par action, par rapport à un bénéfice ajusté de 10,3 millions US, ou 31 cents US par action, un an plus tôt.