(New York) L’entreprise américaine Beyond Meat, qui propose des produits alternatifs à la viande pour préparer des hamburgers ou des tacos, a annoncé lundi son intention d’entrer prochainement à la Bourse de New York et d’y lever jusqu’à 183,75 millions de dollars.

Agence France-Presse

Dans un document déposé auprès de l’autorité américaine des marchés financiers, Beyond Meat précise vouloir proposer 8,75 millions d’actions sur le NASDAQ au prix maximum de 21 dollars. A ce niveau, l’entreprise se verrait valorisée 1,2 milliard de dollars.

Le groupe souhaiterait utiliser l’argent récolté à l’occasion de cette opération pour « investir dans les unités de fabrication actuelles et à venir » ainsi que pour « étendre nos capacités de recherche et développement et de commercialisation et marketing ».  

Selon les comptes financiers dévoilés lundi, Beyond Meat n’est pas rentable et a encore encaissé en 2018 une perte nette de 30 millions de dollars. Mais il est en forte croissance, le groupe ayant vendu en 2018 pour 88 millions de dollars de produits, contre 33 millions en 2017 et 16 millions en 2016.

L’entreprise surfe sur la vague de nouvelles habitudes de consommation, qu’il s’agisse des adeptes du véganisme refusant toute forme de produits animaux, ou du flexitarisme, qui prône une consommation modérée de viande.

A l’instar d’autres sociétés en vogue, comme la startup Impossible Foods, Beyond Meat utilise des technologies sophistiquées pour s’approcher au plus près du goût, de la couleur, de l’odeur ou de la texture de la viande. Pour fabriquer ses steacks, ses saucisses ou les produits destinés à remplacer la viande hachée dans les tacos ou les spaghettis bolognaises, la société a recours aux petits pois, aux fèves ou au soja.

Parmi les investisseurs initiaux figurent le créateur de Microsoft Bill Gates, l’acteur Leonardo DiCaprio, les co-fondateurs de Twitter Biz Stone et Evan Williams ou l’ex-directeur de McDonald’s Don Thompson, ainsi que le géant de la viande Tyson Foods ou l’association de défense des animaux Humane Society.