Le programme de fidélisation Aimia s'attend à devoir payer une facture d'environ 30 millions, en plus d'un maximum de 5 millions en intérêts, à la suite d'une vérification fiscale effectuée par l'Agence du revenu du Canada (ARC).

LA PRESSE CANADIENNE

La société montréalaise a indiqué lundi que l'ARC avait terminé sa vérification et qu'elle prévoyait recevoir un avis de nouvelle cotisation.

Aimia a précisé qu'elle effectuerait le paiement en utilisant une partie d'un compte de liquidités soumises à des restrictions de 100 millions mis en place dans le cadre de la vente de son programme Aéroplan.

Cependant, Aimia a ajouté qu'elle avait l'intention de contester « vigoureusement » l'avis de nouvelle cotisation dès sa réception.

Aimia détient et exploite le programme de fidélisation Air Miles Middle East, ainsi que des participations dans d'autres programmes de fidélisation.

La société a finalisé, plus tôt cette année, la vente de son programme phare Aéroplan à un consortium dirigé par Air Canada.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : AIM)