Pfizer a perdu 394 millions US au quatrième trimestre, après avoir enregistré des charges de plusieurs milliards de dollars liées à des licenciements et des pertes liées à l'acquisition d'une entreprise spécialisée dans la fabrication de médicaments injectables stériles.

Mis à jour le 29 janv. 2019
LINDA A. JOHNSON ASSOCIATED PRESS

Bien que le résultat de Pfizer ait surpassé les attentes des analystes de Wall Street, ses prévisions financières pour 2019 étaient bien en deçà de leurs propres prévisions, ce qui a déçu les investisseurs.

La plus grande société pharmaceutique aux États-Unis avait enregistré un bénéfice de 12,3 milliards US pour le quatrième trimestre de 2017, après avoir grandement profité de la réforme fiscale américaine mise en place à la fin de cette année-là.

Les faibles résultats publiés mardi, les premiers sous le nouveau chef de la direction Albert Bourla, ont éclipsé l'exploit de Pfizer consistant à avoir obtenu les approbations pour quatre nouveaux médicaments anticancéreux, susceptibles de lui rapporter des milliards de dollars, au cours des 14 dernières semaines de 2018.

Pfizer éprouve des difficultés depuis quelques années à améliorer les installations de médicaments injectables stériles rachetées à Hospira. Ces sites sont dans un si mauvais état que les réparations s'étirent bien au-delà de la période prévue par la pharmaceutique. Les arrêts de production ont réduit les ventes et entraîné des pénuries persistantes à l'échelle nationale d'analgésiques, d'antibiotiques et d'autres médicaments essentiels nécessaires aux hôpitaux.

La société new-yorkaise a perdu 7 cents US par action au plus récent trimestre. Mais son bénéfice ajusté, qui exclut tous les frais non récurrents, s'élève à 64 cents US par action, soit 1 cent US de plus que prévu.

Pfizer a réalisé un chiffre d'affaires de 13,98 milliards US au cours du trimestre, en hausse de 2 %. La vigueur du dollar américain a réduit ses revenus de 3 %, a précisé l'entreprise.

Le fabricant du traitement Viagra contre le dysfonctionnement érectile et de l'antidouleur Lyrica a indiqué s'attendre à un bénéfice annuel 2019 compris entre 2,82 $ US et 2,92 $ US par action. Il prévoit en outre un chiffre d'affaires compris entre 52 milliards US et 54 milliards US.

Pour l'ensemble de 2018, Pfizer a fait état de ventes de 53,65 milliards US, en hausse de 2 % par rapport à l'année précédente, et un bénéfice net de 11,15 milliards US, ou 1,87 $ US par action.

Les ventes du portefeuille croissant de médicaments anticancéreux de Pfizer ont bondi de 27 % pour atteindre 1,91 milliard US.