L'assureur Great-West Lifeco s'est entendu pour vendre la quasi-totalité de ses activités américaines d'assurance vie individuelle et de rentes à une filiale de Protective Life pour 1,6 milliard, soit un montant inférieur à la valeur de cette division dans son bilan.

Mis à jour le 24 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Le chef de la direction de la Great-West, Paul Mahon, a expliqué que cette transaction permettrait à la société de se concentrer sur les marchés des régimes de retraite et de la gestion d'actifs aux États-Unis.

Les activités acquises par Protective Life comprennent des polices d'assurance vie détenues par une banque ou par une société, des polices d'assurance vie à prime unique, des rentes individuelles et un bloc fermé de polices d'assurance vie et de rente.

La Great-West affirme que ces activités ont contribué à bénéfice net des trois premiers trimestres de 2018 à hauteur d'environ 120 millions.

La transaction forcera cependant la Great-West à inscrire à ses comptes une perte de valeur comptable d'environ 93 millions et des coûts de transaction de 76 millions.

La transaction devrait être finalisée au cours du premier semestre de cette année, sous réserve des conditions de clôture réglementaires et habituelles.