Magna International a indiqué mardi s'attendre à ce que ses ventes soient pénalisées cette année par la vigueur du dollar américain et la vente de ses activités de pression et contrôle des fluides.

Mis à jour le 15 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Le fabricant ontarien de pièces d'automobile vise ainsi un chiffre d'affaires total d'entre 40,2 milliards US et 42,4 milliards US pour 2019.

Magna table en outre sur un bénéfice net annuel d'entre 2,1 milliards US et 2,3 milliards US.

Les dépenses en immobilisations pour 2019 devraient atteindre environ 1,7 milliard US.

En septembre, Magna a signé un contrat portant sur la vente de sa pression de fluide et de son contrôle à la sud-coréenne Hanon Systems, pour un montant d'environ 1,23 milliard US.

Cette transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2019.