Marché Goodfood a affiché lundi une perte nette du premier trimestre presque deux fois plus importante qu'un an plus tôt, malgré une croissance de 164 % de ses revenus sur un an et une hausse de 42 % de son nombre d'abonnés par rapport au trimestre précédent.

Mis à jour le 14 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise montréalaise spécialisée dans les solutions de repas à domicile a fait état d'une perte de 4,9 millions, soit 9 cents par action, pour le trimestre clos le 30 novembre, comparativement à une perte nette de 2,5 millions, ou 5 cents par action, pour la même période l'année précédente.

Cette augmentation de la perte nette était principalement attribuable à l'augmentation des dépenses de marketing et des dépenses salariales administratives visant à appuyer la croissance de la société.

Les revenus de Goodfood ont avancé à 29,6 millions, une hausse que l'entreprise a essentiellement attribuée à la croissance soutenue du nombre d'abonnés actifs et au lancement d'une plateforme nationale.

À la fin du premier trimestre, l'entreprise comptait 126 000 abonnés actifs, comparativement à 45 000 un an plus tôt. Elle a ajouté 37 000 nouveaux abonnés au cours du plus récent trimestre.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre était conforme aux attentes des analystes, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon, mais la perte par action était plus importante que celle de 7 cents visées par les analystes.

« La demande pour nos solutions de repas à domicile s'est accélérée partout au pays, avec des ajouts nets d'abonnés records ce trimestre, soit plus du double de notre précédent record trimestriel de 16 000 ajouts nets », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction de Marché Goodfood, Jonathan Ferrari.

« Nous avons également réalisé une marge brute ajustée record de 37,7 % et un flux de trésorerie provenant de l'exploitation positif pour notre troisième trimestre consécutif », a-t-il souligné.

L'action de Goodfood a clôturé la séance de lundi en baisse d'un cent, à 3,09 $, à la Bourse de Toronto. Les résultats financiers de l'entreprise ont été dévoilés après la fermeture des marchés.