(Mississauga) Les Aliments Maple Leaf ont affiché jeudi un chiffre d’affaires en hausse de 12,5 % pour leur deuxième trimestre, une croissance alimentée en partie par la plus forte croissance pour les produits à base de protéines végétales.

Publié le 1er août 2019
La Presse canadienne

Les revenus de Maple Leaf ont atteint 1,02 milliard, comparativement à 909,2 millions un an plus tôt, grâce aux acquisitions, à un portefeuille de produits de valeur ajoutée et à une croissance de plus de 10 % des ventes de produits à base de protéines végétales.

Cependant, la société a réalisé une perte de 6,3 millions, soit 5 cents par action, pour le trimestre clos le 30 juin. Elle a essentiellement attribué ce résultat à des variations de la juste valeur hors caisse d’éléments au bilan de 60,7 millions.

Sur une base ajustée, Maple Leaf a vu son bénéfice d’exploitation atteindre 65,2 millions, ou 33 cents par action.

Les analystes s’attendaient à des revenus trimestriels de 1 milliard et à un résultat par action de 31 cents, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Le chef de la direction de l’entreprise, Michael McCain, a fait valoir que les activités de son secteur de protéines animales avaient livré une excellente croissance malgré les conditions difficiles qui prévalaient sur le marché.

« Nous avons considérablement amélioré notre position en tant que chef de file dans le marché des protéines végétales, prêt à remporter la palme dans ce secteur à croissance élevée », a affirmé M. McCain dans un communiqué.