(Toronto) Le cochef de la direction de Canopy Growth s’attend à un « trimestre de croissance » et prédit que le producteur de cannabis générera des revenus d’un milliard de dollars au cours de son nouvel exercice financier.

La Presse canadienne

Selon Bruce Linton, le producteur autorisé établi à Smiths Falls, en Ontario, a accéléré la cadence de ses processus d’emballage et d’expédition et prévoit une accélération de la croissance des ventes d’ici le dernier trimestre de l’année, grâce à l’ouverture de nouveaux magasins et à l’arrivée sur le marché des produits comestibles.

M. Linton faisait ses commentaires optimistes mardi, en marge d’une conférence de l’industrie du cannabis, à Toronto, au lendemain de la chute d’environ 15 % des actions de son rival Aphria, dont les revenus et profits pour le plus récent trimestre ont déçu les analystes.

Au cours de son plus récent trimestre clos le 28 février, Aphria a vendu moins de kilogrammes de cannabis que lors des trois mois précédents, en raison de pénuries d’approvisionnement et de problèmes d’emballage et de distribution.

Lors de la conférence organisée par GMP Securities, M. Linton a déclaré aux journalistes que Canopy avait augmenté le nombre d’unités qu’elle pouvait emballer et expédier, passant de 300 000 unités en octobre à 1,3 million en mars.

Il s’attend à ce que le producteur de cannabis génère des revenus de plus de 1 milliard au cours de l’exercice financier qu’il a entamé le 1er avril. Il ne prévoit toutefois pas atteindre la rentabilité pour le moment, puisque Canopy investit dans des essais cliniques et d’autres initiatives pour se « créer un long avenir ».