Canadian Tire réduira son programme de dépenses pour cette année et la suivante, essentiellement en raison d'une révision à la baisse des prévisions pour ses projets immobiliers.

Publié le 10 nov. 2016
LA PRESSE CANADIENNE

Le détaillant établi à Toronto s'attend maintenant à ce que ses dépenses d'investissement liées à l'exploitation s'établissent entre 475 millions et 500 millions - soit 150 millions de moins que prévu précédemment.

Pour 2017, son objectif de dépenses annuelles est passé à 400 millions, en baisse de 25 millions par rapport à sa prévision précédente.

Canadian Tire a affiché jeudi un chiffre d'affaires total stable à 3,13 milliards pour son troisième trimestre, un déclin des prix de l'essence ayant été contrebalancé par une augmentation des ventes dans les secteurs autres que celui du pétrole.

Les ventes au détail totales ont grimpé à 3,52 milliards, en hausse de 3,4 % par rapport à celles de 3,41 milliards de l'année dernière.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a cependant reculé à 176,4 millions, ou 2,44 $ par action, en regard de celui de 199,7 millions, ou 2,62 $ par action, de l'an dernier.

Le bénéfice du troisième trimestre de l'an dernier comprenait un gain après impôts de 24,5 millions tiré de la vente d'une propriété.

Canadian Tire augmentera son dividende trimestriel de 13 % l'an prochain en le faisant passer à 65 cents par action ordinaire à compter du 1er mars. L'ancien dividende, de 57,5 cents, sera toujours en vigueur pour le versement du 1er décembre.