Le groupe américain de chimie Dow Chemical a dépassé les attentes au deuxième trimestre, grâce à des économies qui lui ont permis de préserver sa rentabilité face au dollar fort et à un déclin des prix de matières premières agricoles.

Publié le 28 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice net a quasiment triplé entre avril et juin à 3,12 milliards de dollars, a annoncé jeudi le chimiste dont les actionnaires viennent d'approuver la fusion avec l'ex-rival DuPont.

Ce résultat se traduit par un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 95 cents contre 91 cents attendus en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires a certes reculé de 5,9% à 11,49 milliards de dollars mais il est meilleur que les 11,24 milliards escomptés en moyenne par les marchés.

Dans le cadre de sa fusion avec DuPont, Dow prévoit d'économiser 500 millions de dollars, principalement via 2500 suppressions d'emplois, soit 4% de ses effectifs, annoncées au deuxième trimestre.

Le groupe, qui commercialise une large gamme de produits allant des semences aux revêtements plastiques, va notamment démembrer Dow Corning, sa filiale spécialisée dans le silicone en fermant les sites de Greensboro en Caroline du Nord et de Yamakita au Japon.

Le mariage avec DuPont, qui doit donner naissance à un géant de l'agrochimie pesant 130 milliards de dollars en Bourse, devrait se finaliser au second semestre.

À Wall Street, le titre Dow Chemical prenait 1,53% à 54,45 dollars vers 7h50 dans les échanges électroniques de préséance.