Loblaw a affiché mercredi un bénéfice net de 158 millions de dollars ou 39 cents par action au deuxième trimestre, en baisse de 14,6% comparativement à 185 millions ou 44 cents par action l'an dernier.

Publié le 27 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Loblaw a attribué ce déclin à une hausse de ses dépenses d'intérêts et de ses frais de financement.

Son bénéfice ajusté est passé de 350 millions ou 84 cents par action l'an dernier à 412 millions ou 1,01$ par action cette année.

Ses revenus trimestriels ont progressé de 196 millions ou 2% à 10,73 milliards, contre 10,54 milliards un an plus tôt.

Les revenus ont accéléré plus rapidement du côté de la division Shoppers Drug Mart (la bannière Pharmaprix, au Québec) que du côté de la vente au détail d'aliments.