Le bénéfice net du 2e trimestre de la Banque Royale du Canada a augmenté de 3% en un an, pour s'établir à 2,57 milliards de dollars, 71 millions de plus qu'à la période correspondante un an plus tôt.

LA PRESSE CANADIENNE

La plus grande banque canadienne souligne que ses plus récents résultats rendent compte de l'excellent bénéfice du secteur Gestion de patrimoine, du bénéfice record des Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et de celui à la hausse du secteur Assurances.

Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par une baisse des résultats des secteurs Marchés des Capitaux et Services aux investisseurs et trésorerie qui avaient enregistré des résultats solides il y a un an.

Dave McKay, président et chef de la direction de la Banque Royale, s'est dit ravi de la performance du premier semestre, dont le bénéfice a été supérieur à 5 milliards, malgré un contexte opérationnel qu'il a qualifié de difficile.