La Banque Royale du Canada rapporte que son bénéfice net au 1er trimestre de 2016, qui a pris fin le 31 janvier, s'est élevé à 2,45milliard de dollars, un bénéfice dilué par action de 1,58$, alors qu'il avait été de 2,46 milliard $, ou 1,65 $ par action un an plus tôt.

Publié le 24 févr. 2016
LA PRESSE CANADIENNE

Les résultats reflètent notamment des bénéfices records dans le secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises et une hausse des bénéfices dans le secteur Services aux investisseurs et trésorerie, lesquels ont été contrebalancés par une baisse des résultats des secteurs Assurances et Marchés des Capitaux.

La Banque Royale ajoute que le ratio de la dotation à la provision pour pertes sur créances de 0,31%s'est accru de 7 points de base par rapport à l'an dernier en raison de la faiblesse des prix du pétrole.

Dave McKay, président et chef de la direction de la Banque Royale, observe qu'en dépit d'une conjoncture macroéconomique difficile, le bénéfice est demeuré solide et que le dividende trimestriel a augmenté de 3,3%.