La Compagnie de la Baie d'Hudson a indiqué mardi que les ventes de ses magasins ouverts depuis au moins un an avaient progressé de 11 % lors du trimestre qui couvrait la de fin de l'année dernière.

Publié le 23 févr. 2016
LA PRESSE CANADIENNE

Dans un rapport préliminaire sur sa performance financière au plus récent trimestre, le grand détaillant établi à Toronto a précisé que cette croissance avait été notamment stimulée par la vigueur du dollar américain par rapport à la devise canadienne. En effet, l'entreprise tient ses comptes en dollars canadiens.

Exprimées en devises constantes, les ventes des magasins comparables ont avancé de 1,8 % dans l'ensemble, a précisé HBC.

La performance de Saks Fifth Avenue était la moins impressionnante du groupe de magasins de HBC, puisque les établissements ouverts depuis au moins un an de cette chaîne ont diminué de 1,0 % en devises constantes.

Les plus vieilles bannières de l'entreprise, qui comprennent La Baie d'Hudson et Lord & Taylor, ont vu leurs des magasins comparables grimper de 4,7 %, tandis que celles de la bannière Saks Off 5th ont augmenté de 6,3 %.

En devises constantes, les ventes réalisées par l'entremise des sites internet de l'entreprise ont progressé de 22,8 % pendant le trimestre clos le 31 janvier, qui comprend la période de magasinage des Fêtes.

HBC dévoilera le 5 avril ses résultats financiers complets pour le trimestre et l'exercice clos le 31 janvier.