L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a révisé jeudi à la baisse ses objectifs annuels 2015-2016 après avoir publié un chiffre d'affaires de 561,8 millions d'euros (un euro = 1,58$ CAN) au troisième trimestre, plus faible que prévu, en raison de ventes décevantes de son jeu phare, Assassin's Creed Syndicate.

Publié le 11 févr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ubisoft prévient aussi qu'il ne sortira pas de nouveau jeu Assassin's Creed en 2016/2017, préférant se donner plus de temps pour améliorer ce titre phare de son catalogue.

«Nous sommes aujourd'hui en mesure de décider de ne pas lancer de nouveau jeu Assassin's Creed sur 2016-17, afin de donner une nouvelle dimension à la marque, tout en présentant des objectifs très solides pour l'exercice», a souligné Yves Guillemot, le PDG du groupe cité dans un communiqué.

À 561,8 millions d'euros, le groupe affiche un chiffre d'affaires du troisième trimestre de son exercice décalé en baisse de 30% par rapport à l'an dernier et en deçà de son objectif annoncé de 600 millions d'euros.

Ce troisième trimestre a été marqué par «un lancement moins dynamique qu'attendu d'Assassin's Creed Syndicate dans un environnement concurrentiel exceptionnellement élevé», souligne le groupe dans un communiqué.

Cette contre-performance du jeu-vedette du groupe qui se situe dans le Londres de la révolution industrielle a contraint Ubisoft à réviser à la baisse son objectif annuel 2015/2016.

Le groupe vise désormais un chiffre d'affaires d'environ 1,360 milliard d'euros (contre des ventes stables de 1,46 milliard annoncé précédemment) et un résultat opérationnel non IFRS d'environ 150 millions d'euros, contre 200 millions annoncés.

Pour le quatrième trimestre, Ubisoft espère un chiffre d'affaires «aux alentours de 591 millions d'euros» qui devrait être dynamisé par le lancement annoncé d'une nouvelle licence, Tom Clancy's The Division, sur lequel le groupe compte beaucoup.

Malgré le report du lancement d'un nouvel épisode d'Assassin's Creed, Ubisoft a annoncé visé pour son exercice décalé 2016/17 un chiffre d'affaires en progression, à environ 1,7 milliard de dollars et d'un résultat opérationnel d'environ 230 millions d'euros.

La montée au capital de Vivendi dans Ubisoft, à quelque 15%, nourrit des spéculations concernant une prochaine OPA sur la société.

Pour contrer ces velléités, Ubisoft présentera ses perspectives à moyen terme, jusqu'en 2019, aux investisseurs le 18 février.