Deere & Company a abaissé ses prévisions pour l'exercice en cours puisque son chiffre d'affaires souffre du manque de vigueur des secteurs de l'agriculture et de l'énergie.

Publié le 21 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le constructeur du fameux tracteur vert John Deere a expliqué vendredi que les agriculteurs étaient actuellement réticents à se procurer de l'équipement neuf et que les ventes du côté de la construction étaient influencées négativement par la déprime des prix du secteur de l'énergie.

Au troisième trimestre, l'entreprise établie en Illinois a engrangé des profits de 511,6 millions de dollars US, en recul de 37 % par rapport à la même période l'an dernier. Son bénéfice par action de 1,53 $ US a toutefois répondu aux attentes de Wall Street. Les analystes sondés par Zacks Investment Research tablaient sur un profit par action de 1,47 $ US.

De son côté, le chiffre d'affaires a fléchi de 18 % pour s'établie à 6,84 milliards US, alors que les analystes s'attendaient à 7,11 milliards US.

Pour l'exercice 2015, la société s'attend à ce que son bénéfice net soit de 1,8 milliard US, alors que sa prévision précédente faisait état de profits de 1,9 milliard US.

Deere & Company s'attend à ce que les ventes d'équipements agricoles fléchissent de 25 % au Canada ainsi qu'aux États-Unis. À l'échelle mondiale, le recul devrait être d'environ 5 %.

Le titre de l'entreprise s'est apprécié de 2,5 % depuis le début de l'année, alors que l'indice S&P 500 a reculé de 1 %. Au cours des 12 derniers mois, l'action de Deere & Company a grimpé de près de 6 %.