Dans ses résultats trimestriels publiés ce matin, la firme montréalaise de gestion de portefeuille Fiera Capital rapporte que l'actif qu'elle gère a subi une baisse nette de 600 millions ou 0,8% durant les trois mois d'avril à juin, pour s'établir à 90,3 milliards.

Publié le 5 août 2015
MARTIN VALLIÈRES LA PRESSE

La direction de Fiera attribue cette baisse de l'actif géré surtout à «l'affaiblissement des marchés » et la «variation défavorable du taux de change du dollar américain ».

Aussi, cette perte de valeur des actifs investis dans les marchés -de l'ordre de 1,7%- a été grandement atténuée par des entrées de fonds provenant de clients existants et l'ajout d'actifs à gérer provenant de nouveaux mandats de gestion.

Dans ses résultats d'exploitation, les revenus totaux d'honoraires de gestion de Fiera Capital durant le 2e trimestre ont atteint 66,1 millions, en hausse de 19% en un an.

En contrepartie, son bénéfice trimestriel net est en léger recul annualisé de 3,5% à 7,05 millions en raison d'importants frais spéciaux liés aux récentes acquisitions aux États-Unis.

En excluant ces frais spéciaux d'intégration, Fiera Capital déclare un «bénéfice net ajusté» de 18 millions au 2e trimestre, en hausse de 10% sur un an.

Plus de détails et commentaires des dirigeants de Fiera Capital dans La Presse de jeudi matin.