Source ID:; App Source:

WestJet surpasse les attentes

Le transporteur aérien WestJet (T.WJA) se prépare à l'arrivée... (Photo DARRYL DYCK, ARCHIVES PC)

Agrandir

Photo DARRYL DYCK, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
MONTREAL

Le transporteur aérien WestJet (T.WJA) se prépare à l'arrivée de nouveaux concurrents à bas prix, incluant Southwest Airlines, en prenant des mesures pour étendre son service régional et d'ajouter des gros-porteurs à sa flotte pour assurer de nouvelles liaisons internationales.

Le président et chef de la direction Gregg Saretsky a rappelé mardi que depuis 1996, la formule du transporteur de Calgary avait été de conserver une organisation allégée et de maintenir les prix à un niveau peu élevé.

«D'autres exploitants à faibles prix voient des occasions, et ils devraient faire face à une solide réaction de WestJet. Nos gens sont prêts à relever n'importe quel défi», a-t-il déclaré mardi après avoir fait état pour le deuxième trimestre de résultats financiers supérieurs aux attentes des analystes.

Le bénéfice net de la société aérienne a grimpé de près de 16 pour cent, à 51,8 millions $, ou 40 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin. Cela se compare au bénéfice net de 44,7 millions $, ou 34 cents par action, de la même période il y a un an.

Les revenus de WestJet ont augmenté de 10,3 pour cent, à 930,3 millions $, contre 843,7 millions $ au deuxième trimestre de 2013.

En moyenne, les analystes avaient prévu un bénéfice net de 28 cents par action, selon les estimations compilées par la société Thomson Reuters.

Les actions de WestJet ont atteint un sommet sans précédent de 29,11 $ à la Bourse de Toronto, à la suite de l'annonce des résultats de la société. Elles ont terminé la journée à 28,49 $, en hausse 1,07 $ par rapport à leur précédent cours de clôture.

M. Saretsky a indiqué que le transporteur étudiait encore la possibilité de proposer des prix de base moins élevés, mais d'ajouter des frais de bagages. Aucune décision à ce sujet n'est attendue avant la fin de l'année.

WestJet a augmenté ses revenus tirés des frais supplémentaires versés par les passagers pour obtenir un meilleur siège ou profiter d'autres avantages. Les revenus non reliés aux billets ont augmenté de 17 pour cent au cours du trimestre, à 10 $ par passager. Cela demeure inférieur à ceux des transporteurs aériens américains, mais M. Saretsky s'est dit optimiste de pouvoir accroître ces revenus.

La société s'attend à enregistrer pour plus de 80 millions $ de frais supplémentaires cette année.

«Nous serons prêts à faire face à la concurrence, et Southwest est un très bon concurrent, mais notre travail est de nous assurer que WestJet soit aussi en position d'être un féroce concurrent», a indiqué M. Saretsky.

Southwest a récemment indiqué avoir en tête le Canada, Hawaï, l'Alaska, l'Amérique centrale et le nord de l'Amérique du Sud comme destinations possibles pour son expansion internationale.

WestJet a en outre indiqué mardi qu'il ajouterait au moins quatre appareils usagés Boeing 767-300ERW à sa flotte. Les premiers deux avions seront initialement utilisés pour des liaisons entre l'Alberta et Hawaï pendant l'hiver débutant à la fin 2015, et remplaceront les plus petits appareils Boeing 757 qu'il fait voler pour l'opérateur Thomas Cook.

Les nouveaux avions, plus gros, pourront permettre à WestJet de concurrencer Air Canada sur un plus grand nombre de destinations.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer