Le géant espagnol de la construction ACS a annoncé vendredi avoir remporté un contrat de 2,6 milliards d'euros (4,15 milliards de dollars canadiens) pour la construction et la gestion d'un pont entre les États-Unis et le Canada.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Le gouvernement fédéral du Canada a attribué au groupe ACS, à travers ses filiales ACS Infrastructure et Dragados, le contrat de concession pour l'Amérique du Nord du nouveau pont Gordie How, qui reliera les villes de Détroit, aux États-Unis et de Windsor, au Canada», a déclaré ACS dans un communiqué.

Le groupe espagnol présente ce pont à six voies de 2,5 km de long comme le «plus long pont à haubans d'Amérique du Nord».

Le consortium formé par ACS et ses filiales comprend également l'entreprise de construction américaine Fluor.

«Le projet, en partenariat public-privé (PPP), inclut la conception, la construction, le financement, la gestion et l'entretien» du pont ainsi que la construction et l'entretien des postes-frontières au Canada et aux États-Unis.

«Le passage frontalier entre Windsor et Détroit est un des plus fréquentés d'Amérique du Nord et d'une importance vitale pour l'économie et l'industrie des deux pays, en particulier pour le secteur automobile», précise le groupe.

ACS s'est énormément diversifié à l'international ces dernières années pour survivre à la crise en Espagne, où l'explosion d'une énorme bulle immobilière avait aggravé les effets de la crise financière mondiale.

Au premier trimestre, son chiffre d'affaires provenait à 44% d'Amérique du Nord, l'Espagne ne représentant que 14% du revenu total.

Le groupe, présidé par Florentino Perez - également patron du club de football du Real Madrid - a récemment remporté des contrats pour la construction d'une ligne de chemin de fer à Toronto et d'une ligne de métro dans l'aéroport de Los Angeles.