Bombardier crée une coentreprise en Chine

La coopération entre Bombardier et CSR Nanjiing Puzhen portera... (Photo archives, fournie par Bombardier)

Agrandir

La coopération entre Bombardier et CSR Nanjiing Puzhen portera sur le système de monorails Innovia 300 déjà exploité à Guangzhou en Chine, ainsi que dans les trois plus grands aéroports du monde, Atlanta, Pékin et celui d'Heathrow à Londres.

Photo archives, fournie par Bombardier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Berlin

Le groupe canadien Bombardier Transport (T.BBD.B) a annoncé mercredi la création d'une coentreprise avec le fabricant de trains chinois CSR Nanjiing Puzhen pour le développement et la fabrication de monorails automatiques.

Cette coopération portera sur le système de monorails Innovia 300 déjà exploité à Guangzhou en Chine, ainsi que dans les trois plus grands aéroports du monde, Atlanta, Pékin et celui d'Heathrow à Londres.

«Avec l'urbanisation galopante et l'augmentation des déplacements aériens, la Chine assiste à la croissance rapide du marché des systèmes de transport en milieu urbain et des solutions de transport aéroportuaire», a souligné Bombardier Transport, firme basée à Berlin, dans un communiqué.

Le groupe public CSR Nanjiing Puzhen avait annoncé le 29 octobre sa prochaine fusion avec un autre géant du transport ferroviaire China CNR Corp. Chacun des deux groupes, coté à Shanghai comme à Hong Kong, est valorisé à environ 13 milliards de dollars.

Bombardier, leader mondial dans le segment des systèmes de transport clés en main, souhaite avec cette coentreprise «développer un partenariat industriel à long terme» avec le fabricant de train chinois.

Le groupe canadien est déjà présent dans quatre coentreprises en Chine et emploie 4000 personnes dans le pays.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer