C'est à l'interne que Bombardier a trouvé le président de sa nouvelle division Aérostructures et Services d'ingénierie.

Sylvain Larocque LA PRESSE

Jean Séguin, un ingénieur qui s'est joint à Canadair en 1981, prendra les rênes de ce secteur d'activité spécialisé dans le développement d'aérostructures métalliques et composites complexes, a annoncé hier l'avionneur.

Bombardier est déjà actif dans ce domaine, desservant des clients comme Airbus et Gulfstream, mais souhaite y accroître ses revenus.

La création de la division a été annoncée le mois dernier dans le cadre d'une restructuration qui entraînera par ailleurs la suppression de 1800 emplois.

M. Séguin détient un baccalauréat de l'École polytechnique et un MBA de l'Université McGill.

«Son expertise nous permettra de tirer pleinement parti des occasions générées par nos récents investissements en produits novateurs», a déclaré hier le PDG de Bombardier, Pierre Beaudoin, dans un communiqué.