Source ID:; App Source:

BRP a manqué de motoneiges

La rupture de stock a surtout frappé le... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

La rupture de stock a surtout frappé le Midwest américain.

Photo André Pichette, archives La Presse

Sylvain Larocque
La Presse

(Valcourt) L'hiver rigoureux qu'a connu l'Amérique du Nord a déjoué la planification de Bombardier Produits Récréatifs (BRP), qui a commencé à manquer de motoneiges dès le mois de février.

«Nous avions prévu une légère croissance du marché nord-américain de la motoneige, mais finalement la hausse a été de plus de 10%, soit beaucoup plus que ce à quoi nous nous attendions. Nous avons donc été en rupture de stock. Pas tant au Canada que dans le Midwest américain», a déclaré hier le PDG de BRP, José Boisjoli, en marge de la première assemblée annuelle de l'entreprise depuis son retour en Bourse, il y a un peu plus d'un an.

En revanche, le printemps tardif a nui aux ventes de véhicules tout terrain (VTT). BRP maintient tout de même ses prévisions pour l'exercice en cours: les commandes de motoneiges pour l'hiver prochain sont fortes, ce qui devrait compenser l'augmentation un peu plus faible des ventes de VTT. Au final, BRP s'attend à terminer l'année qui vient de débuter avec une hausse de 9 à 13% de son chiffre d'affaires.

Croissance en Chine

L'un des pays connaissant la croissance la plus forte est la Chine, où BRP est présente depuis 14 ans. Au cours des trois dernières années, la progression annuelle des ventes y a dépassé les 30%. Dans l'espoir d'accélérer son expansion dans le pays, BRP a annoncé hier la création en 2015 d'une coentreprise avec son distributeur local, Smooth Marine Equipment. L'objectif est de faire passer de 19 à 30 le nombre de concessionnaires de BRP en Chine d'ici deux ans.

«Quand quelque chose devient populaire en Chine, ça peut aller très vite», a noté M. Boisjoli.

À l'heure actuelle, BRP vend surtout des VTT en Chine, mais l'entreprise fonde beaucoup d'espoir sur sa nouvelle motomarine Spark, un modèle à bas prix fabriqué au Mexique.

Hier, l'usine de BRP à Valcourt terminait l'assemblage de ses autres modèles de motomarines pour la saison. L'an prochain, seulement la moitié de cette production sera effectuée à Valcourt, tandis que l'autre moitié le sera à l'usine de BRP à Querétaro, au Mexique. En 2016, toutes les motomarines seront assemblées au pays des fajitas.

Les motoneiges Ski-Doo et les motos à trois roues Spyder continueront toutefois d'être fabriquées dans la ville natale de Joseph-Armand Bombardier. Le Spyder, lancé en 2007, génère aujourd'hui des ventes annuelles d'environ 300 millions, soit près de 10% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

BRP veut maintenant mettre les bouchées doubles pour faire connaître ce véhicule inusité aux États-Unis. L'entreprise a fait appel à l'ex-hockeyeur Mark Messier et à la pilote automobile Danica Patrick, qui vantent les mérites du Spyder dans des publicités télévisées. L'idée d'un modèle hybride a été abandonnée, mais on travaille à une version tout électrique. Aucune date de lancement n'a encore été arrêtée.

En Amérique du Nord, le marché des véhicules récréatifs n'a pas encore complètement récupéré de la dernière récession, les ventes totales de 2013 n'ayant représenté que 70% de celles enregistrées en 2008.

D'ici trois ans, BRP entend faire passer de 1000 à 1250 le nombre de ses concessionnaires en Amérique du Nord afin de combler son retard en cette matière face à ses principaux concurrents, Polaris et Arctic Cat.

Le 1er trimestre de BRP

> Revenus: 759 millions, en baisse de 6%

> Profits nets: 28 millions (24 cents par action), en hausse de 9% (trimestre ayant pris fin le 30 avril)




À découvrir sur LaPresse.ca

  • BRP dépasse le cap des 3 milliards$

    Affaires

    BRP dépasse le cap des 3 milliards$

    Plus d'un an après son entrée en bourse, BRP a choisi Valcourt pour tenir sa première assemblée annuelle d'actionnaires. L'entreprise en a profité... »

  • Affaires

    Le patron de BRP honoré pour son leadership

    Le président et chef de la direction de BRP José Boisjoli a eu l'honneur hier d'être nommé Entrepreneur de l'année du Québec 2014 par Ernst & Young.... »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer