Source ID:; App Source:

Air New Zealand a commandé 14 Airbus d'une valeur de 1,5 milliard

Un modèle du Airbus A320 Neo.... (Photo AFP)

Agrandir

Un modèle du Airbus A320 Neo.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Air New Zealand a annoncé dimanche une commande ferme de 14 Airbus moyen-courriers d'une valeur de 1,5 milliard de dollars au prix catalogue.

Dans le détail, le contrat porte sur trois A321 Neo (version remotorisée), 10 A320 Neo et un A320 dans sa version classique, a indiqué le PDG de la compagnie, Christopher Luxon, lors d'une conférence de presse à Doha en marge de l'assemblée générale (AG) de l'association internationale du transport aérien (IATA)

Les neo seront livrés entre 2017 et 2019, l'A320 dans sa version classique sera livré début 2015, a précisé le dirigeant. Ces appareils, plus économes en carburant, doivent permettre à la compagnie de moderniser sa flotte.

La transaction a été signée en présence de John Leahy, directeur commercial de l'avionneur européen Airbus.

Interrogé sur la motorisation des A320neo, M. Luxon a dit que son choix n'avait pas encore été arrêté.

Pour ces appareils, les compagnies ont le choix entre les moteurs fabriqués par Pratt and Whitney (groupe United Technologies), ou CFM, la coentreprise entre le Français Safran et l'Américain General Electric.

M. Luxon a souligné son intention de posséder une flotte moyen-courriers exclusivement composée d'Airbus. Le concurrent de l'A320 est le Boeing 737. Celui du neo est le 737 MAX.

En novembre 2009, Air New Zealand avait passé une commande 14 A320 pour remplacer ses 737-300.

L'assemblée générale de l'IATA, qui rassemble ses 240 membres, se tient jusqu'à mardi.

Elle est notamment consacrée aux perspectives économiques du secteur aérien. Les nouvelles prévisions seront dévoilées lundi.

Airbus pas concerné par l'incident moteur de Bombardier

Airbus a assuré dimanche qu'il n'était pas concerné par l'incident ayant affecté un moteur du nouvel avion CSeries du canadien Bombardier fabriqué par Pratt & Whitney qui produit aussi des moteurs pour l'avionneur européen.

Un incident impliquant un des moteurs de l'appareil CSeries FTV1 est survenu jeudi alors que l'appareil était immobilisé pour des activités statiques d'entretien au sol, avait expliqué vendredi Marc Duchesne, porte-parole de Bombardier Avions Commerciaux.

Sans donner plus de précisions sur la nature de l'incident --incendie, explosion ou bris mécanique sérieux--, le constructeur canadien a décidé de suspendre le programme d'essais en vol commencé à la fin de l'été 2013 pour cet avion qui doit concurrencer Airbus et l'américain Boeing sur le segment des avions moyen-courriers.

«Cela ne nous affecte pas. C'est un problème qui concerne Bombardier», a déclaré dimanche John Leahy lors d'une conférence de presse à Doha.

Airbus propose une version remotorisée de son avion vedette l'A320. Pour la motorisation des A320 Neo, les compagnies ont le choix entre Pratt & Whitney (groupe United Technologies), ou CFM, la coentreprise entre le français Safran et l'américain General Electric.

La livraison du premier A380 de Qatar repoussée

La livraison du premier avion Airbus A380 de Qatar Airways, qui devait intervenir début juin, a été repoussée à une date indéterminée, a indiqué dimanche l'avionneur européen.

«Qatar Airways et Airbus sont convenus de certains ajustements sur le premier A380 avant qu'il ne soit livré à la compagnie», a déclaré un porte-parole d'Airbus à Doha en marge de l'assemblée générale de l'association internationale du transport aérien (IATA).

«Ceci aura un impact sur les dates de livraison et de mise en service» de l'appareil, a-t-il ajouté, précisant que le nouveau calendrier n'était pas encore confirmé.

Qatar Airways a commandé 13 exemplaires du super Jumbo, le plus gros avion de ligne au monde, capable de transporter plus de 520 passagers.

L'intérieur de l'avion est hautement personnalisable et peut être conçu avec un aménagement luxueux.

Cet appareil, vendu 414,4 millions de dollars au prix catalogue, peine à trouver des compagnies clientes.

Il est toutefois très apprécié d'Emirates. Lors du salon de Dubaï en novembre 2013, il avait ainsi commandé 50 exemplaires supplémentaires.

Une livraison à Doha, où le sommet de l'IATA se tient jusqu'à mardi, eût été un signal fort, les compagnies du Golfe se livrant une concurrence exacerbée.

Les grands transporteurs du Golfe Emirates, Etihad et Qatar Airways, ont une croissance exponentielle. Elles contribuent largement à l'explosion du trafic aérien dans la région.

En 2013, cette partie du monde a d'ailleurs enregistré la plus forte croissance du trafic aérien: +11,4 % contre 5,2 % en moyenne.

En à peine plus d'une décennie, les compagnies du Moyen-Orient ont vu leur part dans le trafic mondial passer de 4 à 9 %. Le trafic devrait y croître de 7,1 % en moyenne par an au cours des 20 prochaines années contre 4,7 % à l'échelle planétaire.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer