Chorus Aviation (T.CHR.B), le plus important transporteur régional d'Air Canada (T.AC.B), se dit dans le brouillard quant aux intentions de son partenaire aux États-Unis, puisqu'il n'a pas été invité à faire une offre pour certaines destinations américaines actuellement desservies par la société montréalaise.

Mis à jour le 14 nov. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

Chorus Aviation, établie à Halifax, a indiqué jeudi que les États-Unis représentaient jusqu'à 25% du bloc d'heures de vol qu'elle fournissait à la plus importante société aérienne au pays.

Air Canada a demandé à ce que des propositions lui soient soumises afin de sélectionner un nouveau partenaire régional qui aura pour mandat d'assurer certains trajets aériens aux États-Unis à compter du milieu de 2014.

Chorus a annoncé jeudi avoir enregistré au troisième trimestre certains de ses meilleurs résultats depuis sa conversion de fiducie en société par actions, il y a près de trois ans, alors que son résultat net ajusté, abstraction faite de pertes sur opérations de change, s'est élevé à 27,7 millions de dollars, ou 23 cents par action, malgré une baisse de ses revenus.

Chorus avait enregistré un résultat net ajusté de 26,9 millions de dollars, ou 22 cents par action, lors de la même période il y a un an. La croissance constatée est principalement attribuable à l'ajout de six nouveaux appareils Q400 de Bombardier à la flotte du transporteur durant le premier trimestre.

Le bénéfice net de Chorus a chuté à 36 millions de dollars, ou 29 cents par action, au troisième trimestre, contre 36,9 millions de dollars, ou 30 cents par action, lors de la même période il y a un an.

Les revenus ont glissé à 432,3 millions de dollars, alors qu'ils avaient été de 435,6 millions de dollars au troisième trimestre de 2012.

Les analystes s'attendaient à un bénéfice net ajusté de 17 cents par action sur des revenus de 418,5 millions de dollars, selon les données compilées par Thomson Reuters.

Les actions de Chorus Aviation ont terminé la séance de jeudi à 2,78 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 14 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.