Source ID:; App Source:

A350: un premier vol d'essai en fin de semaine

L'Airbus A350.... (Photo fournie par Airbus)

Agrandir

L'Airbus A350.

Photo fournie par Airbus

Agence France-Presse
Toulouse

L'A350, futur long-courrier d'Airbus, devrait effectuer son premier vol d'essai en fin de semaine prochaine sauf élément inattendu survenant dans les derniers préparatifs ou météo défavorable, ont indiqué jeudi à l'AFP des sources concordantes.

«Les derniers essais au sol se passent très bien. Si la météo le permet, il devrait voler en fin de semaine prochaine», ont-elles indiqué, évoquant le samedi.

«Personnellement, j'espère que le premier vol aura lieu avant le (salon du) Bourget», qui s'ouvre le 17 juin, a déclaré de son côté Pascal Verneau, chef ingénieur des essais en vol. «Il nous reste à effectuer quelques jours d'essais moteurs, deux tests de roulage dont le dernier à la vitesse de décollage», a-t-il expliqué devant des journalistes réunis à Toulouse.

Il a indiqué que le premier vol durerait «environ quatre heures». Selon la météo, il se déroulera dans le sud-ouest avec un survol des Pyrénées ou en Bretagne si le ciel est moins favorable.

M. Verneau, qui estime que l'avion «est un bébé bien né», a laissé entendre qu'un survol du salon du Bourget n'était pas totalement impossible, à condition notamment d'obtenir une autorisation des organisateurs du salon.

Interrogé sur cette hypothèse, le patron d'Airbus Fabrice Brégier s'est lui montré des plus prudents: «ce n'est pas d'actualité», a-t-il assuré à l'AFP.

«Et ce n'est pas ce qui va faire la différence pour l'A350», a-t-il ajouté.

«On se rapproche de faire voler (pour la première fois) l'A350. Il commence à faire beau, cela va bien se passer», a-t-il simplement réagi.

Fabrice Brégier a surtout insisté sur le fait qu'Airbus était en phase avec son objectif de procéder au premier vol à l'été. «Si on peut l'avancer un peu, on le fera mais on ne va pas le précipiter», a-t-il déclaré à la presse.

Selon lui, les premiers tests au sol effectués sur l'appareil ont des résultats encourageants.

L'appareil immatriculé MSN1, qui doit effectuer le premier envol, a été remis aux mains de l'équipe d'essais en vol le 31 mai, a expliqué de son côté Didier Evrard, le directeur du programme A350 XWB (extra wide body, à très large cabine).

Les moteurs du MSN1 ont tourné pour la première fois dimanche et l'équipage du premier vol a été dévoilé mardi.

L'appareil existera en trois versions. L'A350-900, qui offre 314 sièges, sera le premier à être commercialisé fin 2014.

L'A350, largement construit en matériaux composites plus légers que le métal, est la réponse d'Airbus au Dreamliner 787 de Boeing, qui vient de connaître une longue période de déboires.

Airbus a enregistré jusqu'à ce jour 616 commandes fermes pour son A350.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer