La ville de Moscou a attribué vendredi au groupe russe OuralVagonZavod, avec qui Bombardier (T.BBD.B) produit des tramways en Russie, un contrat de 210 millions d'euros prévoyant la livraison de 120 rames de tramways.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon les documents publiés sur le site des autorités locales, cette société a remporté la commande en proposant 210 millions d'euros.

Son seul concurrent était TramRus, coentreprise du français Alstom avec le russe Transmachholding, qui demandait un prix légèrement plus élevé, à 211 millions d'euros.

OuralVagonZavod et Bombardier avaient signé en juillet un important accord de partenariat, en présence du Premier ministre Dmitri Medvedev, pour développer et produire ensemble des métros et tramways.

Bombardier a attribué à la société basée dans l'Oural une licence pour fabriquer et vendre des tramways à plancher bas dotés de sa technologie, à partir de sa plateforme Bombardier Flexity.

Le contrat, qui porte sur 120 rames de tramways pour livraison en 2014 et 2015, a fait l'objet d'une féroce compétition.

Après un premier appel d'offres au printemps, deux sociétés concurrentes avaient déposé plainte auprès des autorités russes de la concurrence, estimant que les exigences techniques de la ville de Moscou favorisaient Alstom.

Cette plainte avait été rejeté, mais la ville avait dû lancer en octobre un nouvel appel à candidatures.