Le groupe américain de messagerie FedEx (FDX) a relevé lundi ses prévisions de bénéfice pour le trimestre et l'exercice en cours grâce à un volume plus important que prévu de colis et en particulier à la demande internationale.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans un communiqué, Fedex indique qu'il table désormais sur un bénéfice par action (BPA) de 1,05 à 1,25$ US pour le trimestre qui s'achèvera le 31 août, le premier de son exercice décalé 2010/2011. Il misait jusqu'alors sur 0,85$ à 1,05$ seulement.

Sur l'ensemble de l'année, le groupe prévoit désormais 4,60 à 5,20$ par action, contre 4,40 à 5,00$s auparavant, «ce qui reflète les perspectives actuelles du marché pour les prix pétroliers ainsi qu'une reprise modérée de l'économie mondiale».

«La croissance de notre chiffre d'affaires et de nos bénéfices est plus rapide que prévu, principalement grâce à une croissance plus forte qu'attendue dans les volumes de colis express», a commenté Alan Graf, directeur financier, cité dans le communiqué.

«La forte demande de colis et de services de fret prioritaires Fedex International Priority, à forte marge, est particulièrement favorable aux bénéfices», avec une progression de 20% attendue des colis prioritaires internationaux ce trimestre.

À la suite de ce relèvement de prévisions, l'action de Fedex bondissait de 4,50% à 82,51$ à 10h20.

Le groupe avait vu son bénéfice multiplié par 12 sur son dernier exercice, clôturé fin mai, à 1,18 milliard.

Les résultats du premier trimestre de Fedex seront publiés le 16 septembre.