La banque américaine Citigroup (C) a fait état vendredi d'un bénéfice net en progression de 24% à 3,3 milliards de dollars US pour le deuxième trimestre, mieux qu'attendu par les analystes de Wall Street, en dépit d'une baisse du chiffre d'affaires.

Publié le 15 juill. 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice par action s'élève à 1,09$ US, alors que les analystes anticipaient 0,97$ US.

Le chiffre d'affaires s'établit à 20,6 milliards US, supérieur aux attentes des analystes qui prévoyaient 19,9 milliards US, mais en baisse de 7% sur un an, indique la banque dans un communiqué.

La banque attribue ces bons résultats notamment à un «allègement important des coûts liés aux crédits», soulignant que les comptes de l'établissement ont bénéficié d'une baisse de 2 milliards US des réserves pour pertes liées à des prêts.

«Citi a produit un nouveau trimestre solide», estime le directeur général du groupe, Vikram Pandit, cité dans le communiqué. «Nous avons augmenté les prêts et les dépôts à Citicorp, réduit nos actifs dans Citi Holdings (la division où sont regroupées toutes les activités en difficulté et à vendre de la banque, NDLR), continué à investir dans notre coeur d'activités et amélioré notre situation financière.»

Le chiffre d'affaires de Citicorp, la division qui regroupe les activités stratégiques de Citi, s'est élevé à 16,3 milliards de dollars US, en baisse de 1% sur un an. La croissance des revenus tirés de la banque de détail à l'international et des frais de transaction (+6%) a été lestée par la baisse d'activité de la banque de détail en Amérique du Nord (-9%).

L'action de Citigroup était en hausse de 3,02% ou 1,18$ US à 40,20$, vers 9h40 à la Bourse de New York.