La Réserve fédérale des États-Unis a annoncé mardi l'allocation de 55,570 milliards de dollars à une centaine de banques à l'issue d'une adjudication à 84 jours réalisée la veille et souscrite à 37%.

Mis à jour le 19 mai 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le taux de souscription pour cette enchère à trois mois n'a cessé de baisser depuis janvier et la reprise de cette opération de refinancement sur une base mensuelle (après une multiplication des enchères à l'automne à cause de la crise financière). L'enchère à 84 jours de janvier avait été souscrite à 91%.

La baisse de la demande laisse penser que les banques trouvent plus facilement les fonds dont elles ont besoin pour fonctionner, sans l'aide de la Fed, entre autres sur le marché interbancaire où les taux d'intérêt à trois mois sont en baisse constante depuis la mi-mars.

Néanmoins, l'enchère à 28 jours réalisée au début du mois a montré une demande en hausse: elle a été souscrite à 88%, soit un taux de participation au plus haut depuis février.

Depuis janvier, la banque centrale américaine a offert 150 milliards de dollars à chacune de ses deux adjudications de refinancement (l'une à 28 jours, et l'autre à 84 jours) mensuelles.

Pour le mois de juin, la Fed prévoit deux adjudications à 28 jours et une à 84 jours. Elle n'a pas encore précisé les montants qu'elle comptait offrir à ces occasions.