Source ID:; App Source:

Les banques américaines ont assez de capital

Tim Geithner... (Photo: Reuters)

Agrandir

Tim Geithner

Photo: Reuters

Bloomberg

Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor, vient d'indiquer à un comité du Congrès que la «grande majorité» des banques américaines ont plus de capital qu'il ne leur en faut.

Il a aussi soutenu qu'il y a des signes de dégel des marchés du crédit et des indices que la confiance commence à revenir.

 

«Les indicateurs des prêts entre les banques, des émissions par les entreprises et des différentiels des taux d'intérêt indiquent des améliorations de la confiance dans la stabilité du système et un certain dégel des marchés du crédit», a soutenu M. Geithner dans un témoignage préparé à l'avance et soumis au comité qui supervise ce qu'on appelle le Troubled Asset Relief Program (TARP).

Plus tôt dans la journée d'hier, M. Geithner avait souligné que ce programme dispose de suffisamment d'argent pour venir à la rescousse des banques même selon des estimations «prudentes».

M. Geithner a rappelé que le Trésor soutient encore qu'il dispose d'environ 135 milliards US pour venir en aide aux banques sur les 700 milliards US autorisés au départ par le Congrès.

Ce total comprend environ 590 milliards US qui ont été distribués jusqu'à présent pour différentes activités du TARP, ce qui laisse une somme de 110 milliards US. Mais le Trésor prévoit aussi 25 milliards US en remboursements cette année, ce qui porte la projection totale à 135 milliards US disponibles.

«Nous croyons que, même en vertu de l'estimation prudente des fonds disponibles décrits ici, nous disposons des ressources nécessaires pour aller de l'avant dans la mise en oeuvre de tous les aspects de notre Plan de stabilité financière», a soutenu M. Geithner dans une lettre à Elizabeth Warren, présidente du Comité de surveillance du Congrès.

Le Trésor avait d'abord fait état de ces estimations à la fin du mois de mars. Dans sa lettre, M. Geithner indique qu'il se peut qu'il reste au Trésor encore plus d'argent selon le nombre de banques qui rembourseront le TARP et si le programme consacré à l'habitation utilise tous ses fonds.

«Nos projections tablent sur des remboursements d'uniquement 25 milliards US au cours de la prochaine année, a écrit M. Geithner, mais ce chiffre est inférieur à ce que prévoient de nombreux analystes du secteur privé.»

La lettre de M. Geithner survient le même jour qu'un rapport distinct sur le programme de sauvetage préparé par Neil Barofsky, inspecteur général spécial pour le TARP. M. Barofsky a indiqué que son bureau menait six vérifications concernant différents éléments du programme.

L'une des enquêtes porte sur l'aide fédérale à Bank of America (BAC), qui a profité de trois programmes différents de sauvetage des banques.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer