Source ID:; App Source:

Un groupe suisse intéressé par Juste pour rire

GF Productions, qui se décrit comme le numéro deux... (Photo archives La Presse)

Agrandir

GF Productions, qui se décrit comme le numéro deux de l'humour francophone derrière le Groupe Juste pour rire, souhaiterait faire une offre pour ce dernier, en partenariat avec un allié québécois.

Photo archives La Presse

L'un des plus importants groupes européens en humour veut se porter acquéreur du Groupe Juste pour rire. La société suisse GF Productions, qui produit le festival d'humour de Montreux, veut acheter le Groupe Juste pour rire avec un partenaire québécois. Son grand patron Grégoire Furrer sera d'ailleurs à Montréal cette semaine afin de discuter avec des partenaires potentiels.

GF Productions, qui se décrit comme le numéro deux de l'humour francophone derrière le Groupe Juste pour rire, souhaiterait faire une offre pour ce dernier, en partenariat avec un allié québécois. 

« J'ai de l'intérêt, mais j'attends de connaître toutes les infos et j'aimerais m'allier avec un groupe québécois. Nous sommes leader francophone en Europe et en Afrique, et Juste pour rire a toujours été leader sur son marché en Amérique du Nord. Je vois la possibilité de créer le leader mondial de l'humour francophone avec l'opportunité, via Just For Laughs, d'atteindre les marchés anglophones. Je suis convaincu que le lien transatlantique est essentiel, à l'ère du numérique, pour développer le plus grand groupe d'humour international », a indiqué Grégoire Furrer, fondateur et propriétaire de GF Productions, par courriel à La Presse.

La société de Grégoire Furrer produit depuis 28 ans le Montreux Comedy Festival, qui a 20 millions de téléspectateurs en Europe. La société suisse est aussi présente en France, en Belgique, à Dubaï et en Afrique, où elle produit notamment le festival d'humour de Johannesburg.

« GARDER LES RACINES »

GF Productions, qui programme une dizaine d'humoristes québécois en Europe, souhaite avoir un partenaire québécois afin de « garder les racines » du Groupe Juste pour rire au Québec. « Sans oublier que notre proposition de rachat permettrait aux humoristes du Québec de s'exporter encore plus à l'international, et aux humoristes européens de découvrir le Québec », indique M. Furrer. S'il est choisi comme acheteur, M. Furrer entend « poursuivre la mission du Groupe Juste pour rire, à partir du Québec ».

Ce n'est pas la première fois que Grégoire Furrer discute d'avenir avec le Groupe Juste pour rire. 

« Il y a quelques années, Juste pour rire nous a approchés pour nous racheter, mais nous étions incompatibles. Avec le départ total et complet de son fondateur, la donne a changé. » - Grégoire Furrer, fondateur et propriétaire de GF Productions

Le Groupe Juste pour rire a été mis en vente il y a deux semaines par son actionnaire majoritaire et fondateur Gilbert Rozon, après que 11 personnes l'ont accusé d'agression ou de harcèlement sexuels. Quatre femmes - l'animatrice et productrice Julie Snyder, l'animatrice Pénélope McQuade, la comédienne Patricia Tulasne et la réalisatrice Lyne Charlebois - ont depuis porté plainte à la police contre Gilbert Rozon. Ces allégations n'ont pas encore passé le test des tribunaux.

La firme RBC Marchés des Capitaux a reçu le mandat de vendre la participation majoritaire de Gilbert Rozon dans le Groupe Juste pour rire.

D'AUTRES ACHETEURS POTENTIELS

ComediHa !

L'entreprise de Québec est la deuxième entreprise en importance au Québec dans l'industrie de l'humour. Elle organise notamment le ComediHa ! Fest-Québec (anciennement le Grand Rire de Québec). Son actionnaire majoritaire est Sylvain Parent-Bédard. ComediHa ! a confirmé publiquement son intérêt à déposer une offre pour le Groupe Juste pour rire.

Mishmash

Il s'agit d'une société appartenant à l'homme d'affaires québécois Alexandre Taillefer, par l'entremise de son fonds d'investissement XPND Capital. La société est aussi propriétaire des médias Voir et L'actualité. Selon nos informations, Mishmash est intéressée au Groupe Juste pour rire, mais l'entreprise n'a pas fait de commentaires publiquement.

François Lambert

L'entrepreneur québécois et ex-Dragon dit avoir demandé à voir les chiffres du Groupe Juste pour rire en vue de faire une offre. « Je fais partie de ceux qui souhaitent acheter ce fleuron. Je vais faire une offre si les données ont de l'allure », a-t-il dit au Soleil.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer