Source ID:78ee982c-45d3-407f-848e-277ba103356f; App Source:alfamedia
Exclusif

Anna Martini recrutée par le Canadien

Anna Martini a dirigé le Groupe Dynamite pendant... (Photo Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Anna Martini a dirigé le Groupe Dynamite pendant 13 ans, de 2004 à janvier dernier.

Photo Robert Skinner, Archives La Presse

Le Canadien de Montréal a une nouvelle chef de la direction financière : Anna Martini, qui a été à la tête du détaillant de vêtements pour femmes Groupe Dynamite pendant plus d'une décennie.

L'une des femmes d'affaires les plus importantes dans le milieu de la mode au Québec, Anna Martini a été PDG du Groupe Dynamite, qui possède les chaînes Garage et Dynamite, de 2004 jusqu'à son départ en janvier 2017. 

Après avoir reçu des offres d'entreprises québécoises et internationales dans le milieu de la mode, elle a plutôt choisi de se joindre au Groupe CH, propriétaire du Canadien de Montréal, du Centre Bell et d'evenko. Elle succède à Fred Steer, qui est chef de la direction financière de l'équipe de hockey depuis 1982 et qui prendra sa retraite prochainement.

« J'ai regardé beaucoup d'opportunités, mais j'ai gagné le jackpot avec le Groupe CH, dit Anna Martini en entrevue à La Presse. C'est une entreprise en croissance, avec une excellente réputation et des marques extraordinaires. Tu ne peux pas trouver des marques plus extraordinaires. Nous sommes en croissance [avec les nouveaux projets du Groupe CH], il y a des défis et c'est une équipe de direction très solide. »

En janvier dernier, le départ d'Anna Martini du Groupe Dynamite avait étonné le milieu de la mode. Le détaillant n'a pas expliqué les raisons de son départ, outre que le propriétaire Andrew Lutfy souhaitait s'impliquer « encore plus » dans l'entreprise. Mme Martini n'a pas non plus voulu entrer dans les détails. 

« Ç'a été une belle histoire de 13 ans. C'est le temps d'avoir d'autres défis. » - Anna Martini à propos de son passage à la tête du Groupe Dynamite

Pendant son mandat, elle avait dirigé l'expansion internationale du Groupe Dynamite, qui compte 6000 employés et 400 boutiques dans 10 pays. Elle a notamment géré l'expansion aux États-Unis en pleine récession de 2008.

SES PRIORITÉS

Outre l'équipe de hockey, le Centre Bell, evenko et Spectra, le Groupe CH est associé dans des projets immobiliers, il ouvrira la Place Bell à Laval à l'automne et il compte inaugurer un bar sportif au rez-de-chaussée de la Tour des Canadiens. 

Quelles seront les priorités d'Anna Martini en début de mandat, qui a commencé la semaine dernière ? « À court terme, il y a la Place Bell et le projet du bar sportif. J'ai beaucoup de choses à apprendre, notamment en immobilier », répond la principale intéressée, qui est la deuxième gestionnaire à être promue au sein de la haute direction du Groupe CH depuis quelques mois. 

En décembre dernier, l'avocate France Margaret Bélanger est devenue vice-présidente exécutive des affaires commerciales et corporatives. Sur le plan administratif, Mme Bélanger est numéro deux de l'organisation, derrière le président et copropriétaire Geoff Molson.

RESTER À MONTRÉAL

Comptable de formation - elle a passé 19 ans chez Deloitte et a reçu le titre de Fellow de l'Ordre des comptables agréés du Québec -, Anna Martini a aussi une expertise très pointue dans le milieu du commerce de détail. Elle a d'ailleurs reçu plusieurs offres d'entreprises québécoises et internationales avant d'apprendre que le Canadien était à la recherche d'une chef de la direction financière. 

« J'ai regardé beaucoup d'opportunités. Mes critères étaient assez simples : je voulais rester à Montréal. Je suis montréalaise, j'adore la ville et je cherchais un défi à Montréal, dit-elle. M. Steer prend sa retraite après une carrière extraordinaire de 35 ans, et je me voyais travailler avec Geoff Molson et le reste de l'équipe de direction. »

Pour cette fille d'immigrants italiens née à Montréal, le choix du Tricolore a aussi été un peu sentimental. « Mon père a regardé le hockey du Canadien le samedi soir toute sa vie, dit-elle. J'imagine qu'il me regarde maintenant de là-haut... »

Les profits du CH

Sur combien d'argent veillera la nouvelle chef de la direction financière du Groupe CH ? Étant une entreprise privée, le Groupe CH ne dévoile pas ses états financiers. Selon le magazine Forbes, qui publie chaque année son dossier sur les finances des équipes de la LNH, le Canadien de Montréal a généré des profits de 76,9 millions US sur des revenus de 202 millions US (270 millions CAN) en 2015-2016 - un chiffre d'affaires comparable à celui d'entreprises québécoises inscrites en Bourse comme Le Château (226 millions CAN), Exfo (304 millions CAN) et Boralex (302 millions CAN). Le Groupe CH ne reconnaît pas les chiffres de Forbes. Son actionnaire majoritaire est la famille Molson.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer