Les employés de l'usine Paccar de Sainte-Thérèse, en lock-out depuis les premières heures de la nuit, dimanche, ont refusé plus tard dans la journée la dernière offre patronale.

Marie-Michèle Sioui LA PRESSE

Au total, 76 % des employés syndiqués de l'usine de camions des Laurentides se sont prononcés contre l'offre finale, a confirmé Marie-Andrée l'Heureux, responsable des communications chez Unifor.

La convention collective des employés venait à terme à 23 h 59, samedi. Selon le syndicat, Paccar a annoncé aux salariés que sa politique «no contract, no work» s'appliquerait dès l'échéance de cette convention.

Le conflit de travail touche environ 800 employés.