L'acheteur de la Gare Windsor projette de construire 700 appartements en copropriété et une tour de bureaux de 27 étages dans l'îlot incorporant le Centre Bell. Cadillac Fairview, filiale à 100% du Régime de retraite des enseignants de l'Ontario, veut investir 400 millions uniquement dans la phase 1 d'un projet dont la réalisation complète pourrait bien s'étirer sur 10 à 15 ans. Les travaux de construction débuteront en 2012.

Mis à jour le 31 mars 2011
André Dubuc LA PRESSE

Les grandes lignes du projet ont été rendues publiques hier par Salvatore Iacono, vice-président principal, Développement, Portefeuille de l'est du Canada à l'occasion du forum stratégique sur les grands projets de Montréal, organisé par la chambre de commerce du Montréal métropolitain.

L'un des plus importants propriétaires immobiliers du Canada veut reproduire à Montréal le succès du complexe Maple Leaf Square qu'il a récemment terminé dans le voisinage immédiat du Air Canada Center, domicile du club de ho- ckey des Maple Leafs.

À Montréal comme à Toronto, il est question d'un projet à multiples vocations: commercial, bureaux, hôtel et résidentiel.

Dans la phase 1 de son projet appelé l'îlot Windsor, Cadillac veut ériger trois tours de copropriétés le long de la rue de la Montagne. Au total, 700 appartements seraient offertes sur le marché. Une des deux tours de 44 étages prévues serait érigée sur la place du Centenaire. La troisième tour de 14 étages de logements se trouverait au-dessus des neuf étages de bureaux du Centre Bell, au coin des rues Saint-Antoine et de la Montagne. La construction des condos pourrait débuter en 2012.

La place du Centenaire est un lieu piétonnier où sont érigées des statues de bronze des vedettes des Canadiens et où les briques au sol portent les messages des fans qui ont déboursé des centaines de dollars pour avoir ce privilège. Le tout serait déménagé, probablement dans la Cour Windsor ou les éléments seront intégrés dans le projet résidentiel.

Rue Saint-Antoine, Cadillac démolira l'ancien immeuble de la comptabilité du Canadien Pacifique et construira une tour de 27 étages de 133 mètres de hauteur, visant la certification environnementale Leed Or. Selon la rapidité des activités de prélocation, la tour de 500 000 pieds carrés pourrait recevoir ses premiers locataires fin 2014. «Le locataire principal n'est pas encore trouvé, a dit Sal Iacono, dans un point de presse, qui a suivi sa présentation. Je voudrais louer l'immeuble à 50% avant de commencer la construction».

Si jamais la tour est construite, elle deviendrait le premier gratte-ciel à être construit au centre-ville avec l'argent du privé en 20 ans.

Cadillac Fairview détient la Gare Windsor, la place du Centenaire et les droits aériens au-dessus du Centre Bell, le long de la rue de la Montagne. Depuis 2007, la société immobilière a successivement acheté la plupart des terrains au sud de la rue Saint-Antoine, entre Saint-Antoine, à l'est, et Lucien-L'Allier, à l'ouest. La société détient aussi les terrains du côté ouest de la rue Peel jusqu'à l'École de technologie supérieure (ETS). L'assemblage des terrains et l'achat de la Gare Windsor a entraîné des déboursés de 140 millions de dollars jusqu'à maintenant. Cadillac n'a toujours pas réussi à convaincre le propriétaire du Stationnement Jack de lui vendre son lot. Au téléphone, le propriétaire du stationnement nous a répété qu'il ne voulait pas vendre son terrain stratégiquement situé face à l'entrée du stationnement souterrain du Centre Bell.

Pour les phases ultérieures du projet Windsor, M. Iacono n'a pas encore conclu de partenariat. Cadillac a fait équipe avec le Groupe Germain pour l'hôtel du Maple Leaf Square à Toronto. L'idée d'une salle de spectacles, de 3000 à 5000 places, a toutefois été abandonnée. «Pour l'instant, il n'y a pas de besoins pour une nouvelle salle dans le marché montréalais», a précisé M. Iacono.