Source ID:; App Source:

Amérique latine: la croissance à son plus bas niveau en 5 ans

Santiago, au Chili... (Photo Archives Reuters)

Agrandir

Santiago, au Chili

Photo Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SANTIAGO DU CHILI

La croissance en Amérique latine ralentira à 1,1% en 2014, soit son plus bas niveau en cinq ans, en raison d'une chute des investissements, avant de remonter à 2,2% en 2015, a estimé mardi la Commission économique pour la région (Cepal).

«En 2014, la croissance moyenne régionale a été de seulement 1,1%, la progression la plus faible depuis 2009», un chiffre qui inclut aussi les Caraïbes, a déclaré lors d'une conférence de presse la Cepal, organisme dépendant de l'ONU, qui a son siège à Santiago du Chili.

Ce net ralentissement, après une croissance de 2,7% en 2013, est la conséquence d'une baisse des investissements et du manque de dynamisme des grandes économies de la région, comme l'Argentine, où le PIB devrait reculer de 0,2%, le Brésil (+0,2%), le Mexique (+2,1%) et le Venezuela (+3%).

Pour 2015, la Cepal anticipe une croissance régionale de 2,2%, avec comme pays les mieux situés le Panama (+7%), la Bolivie (+5,5%) et le Pérou, qui progressera de 5%, comme la République dominicaine.

«Cette hausse modérée se déroulera dans un contexte de reprise lente et hétérogène de l'économie mondiale, avec une dynamique à la baisse dans les prix des matières premières et un faible dynamisme de la demande externe de la région, ce qui s'accompagnera d'une plus grande incertitude financière», a expliqué la Cepal.

Début octobre, le Fonds monétaire international (FMI) avait dressé un diagnostic similaire, prédisant une croissance de 1,3% en 2014, la plus basse en cinq ans, puis de 2,2% en 2015.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer