Source ID:; App Source:

Ottawa annonce de nouvelles aides au développement

Julian Fantino a indiqué, mardi au Forum économique international... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Julian Fantino a indiqué, mardi au Forum économique international des Amériques, que le Canada soutiendrait la mise en place par la Banque mondiale d'un mécanisme d'aide pour les économies fragiles et touchées par des conflits.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Montréal

Le Canada a annoncé mardi de nouvelles aides aux pays en développement, axées sur la promotion des investissements privés, avec un effort particulier en faveur de la Jamaïque et notamment de jeunes jamaïcains qui risquent de devenir délinquants.

Le ministre de la Coopération internationale Julian Fantino a indiqué que le Canada soutiendrait la mise en place par la Banque mondiale d'un mécanisme d'aide pour les économies fragiles et touchées par des conflits.

Il a fait cette annonce devant le Forum économique international des Amériques qui se tient jusqu'à jeudi à Montréal.

L'aide canadienne s'articulera en trois volets, a précisé son ministère. Le premier, de vingt millions de dollars canadiens (autant de dollars américains) sur cinq ans, ira au mécanisme en question de la Banque Mondiale, pour soutenir un système d'assurance contre le «risque politique» dans plusieurs pays touchés par des conflits.

Le deuxième, dix-neuf millions sur trois ans gérés par le Fonds Monétaire International, a pour objectif d'encourager les investissements privés dans les pays en développement.

Enfin, la Jamaïque, partenaire de choix du Canada, recevra 27 millions de dollars destinés également à promouvoir l'investissement privé. Cette somme comprend notamment une assistance aux jeunes qui risquent d'être attirés par le milieu criminel.

L'intervention de M. Fantino a précédé une conférence du président de la Banque Mondiale Jim Yong Kim.

Ce dernier, ancien dirigeant d'organisations humanitaires, a lancé un vibrant appel à l'investissement privé dans les pays en développement, soulignant qu'il fournissait l'occasion à la fois de faire une bonne action et d'obtenir un excellent retour sur investissement.

M. Kim a charmé son auditoire montréalais en entamant son discours dans un français très fluide, avant de passer à l'anglais.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer