La chancelière allemande Angela Merkel a encouragé vendredi la Chine à faciliter l'accès à son marché aux entreprises allemandes, à l'occasion d'une visite à Pékin où les dirigeants des deux premiers exportateurs mondiaux ont largement évoqué les questions commerciales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les entreprises chinoises, comme celles de beaucoup d'autres pays, jouissent d'un très bon accès au marché allemand. Nous espérons que les entreprises allemandes pourront bénéficier d'un même accès au marché chinois», a-t-elle déclaré à la presse à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre chinois Wen Jiabao, avant d'être reçu plus tard par le président Hu Jintao.

Mme Merkel a également appelé la Chine à faire plus pour respecter les droits de propriété intellectuelle.

Les échanges commerciaux entre les deux pays se sont intensifiés l'an dernier pour atteindre 91 milliards de dollars, contre 41 milliards de dollars en 2001, selon des données officielles chinoises.

Ces dernières années, la balance commerciale a cependant penché en faveur de la Chine dont les exportations vers l'Allemagne ont totalisé 55 milliards de dollars en 2009, contre 36 milliards pour les exportations allemandes vers la Chine.

«Ni la Chine ni l'Allemagne ne recherchent des déséquilibres commerciaux», a cependant assuré Wen Jiabao.

«Nous espérons que ces échanges puissent être équilibrés», a ajouté le Premier ministre chinois, qui a également souligné la volonté de son pays, troisième économie mondiale, d'investir à long terme dans l'euro, malgré la crise qui touche actuellement l'Europe.

«En tant qu'investisseur responsable et à long terme, la Chine a toujours défendu le principe d'investissements diversifiés», a déclaré M. Wen.

«Le marché européen a été, est encore, et restera dans l'avenir parmi les principaux marchés pour les investissements chinois à partir de ses réserves de devises étrangères», a-t-il ajouté.

La Chine a détrôné pour la première fois l'Allemagne l'année dernière comme premier exportateur mondial, avec des exportations de 1.202 milliards de dollars, selon des données de l'OMC.

L'Allemagne a exporté en 2009 pour 1121 milliards de dollars.

Les deux dirigeants ont assisté ensuite à la signature de plusieurs accords dans les domaines commercial, énergétique et culturel.

Le constructeur automobile allemand Daimler et le fabricant de camions chinois Beiqi Foton Motor ont notamment parachevé l'accord de constitution de leur coentreprise de poids lourds, selon un communiqué du groupe allemand.

Siemens a scellé, lui, la création d'une deuxième coentreprise avec son partenaire chinois Shanghai Electric, qui offrira des services aux opérateurs de centrales électriques au gaz et à la vapeur.

Le groupe allemand n'a pas donné de montant d'investissement mais a démenti le chiffre de 3,5 milliards de dollars donné par l'agence officielle Chine Nouvelle.

Les deux pays ont également signé un accord pour la création d'un fonds «vert» pour encourager les réductions d'émissions et les économies d'énergie dans les entreprises d'un montant de 124 millions d'euros, selon Chine Nouvelle.

Mme Merkel, qui arrivait de Russie, doit également se rendre à Xi'an (nord-ouest), pour visiter le Mausolée de l'empereur Qin (vers 200 avant JC), célèbre pour son armée de terre cuite.