Les ventes annuelles de logements du plus grand marché immobilier au pays ont atteint un niveau record l'an dernier, selon les plus récentes données de la chambre immobilière de Toronto.

LA PRESSE CANADIENNE

Les membres de la chambre immobilière ont vendu 113 133 propriétés résidentielles par l'entremise du système MLS en 2016, ce qui représente une augmentation de 11,8% par rapport à l'année précédente.

Ce nombre comprend 5338 ventes pour le seul mois de décembre - une augmentation de 8,6 pour cent par rapport à décembre 2015 - malgré le resserrement du nombre de maisons inscrites à la vente.

Le prix moyen d'un logement vendu dans le Grand Toronto a bondi à 730 472 $ le mois dernier, une valeur en hausse de 20% par rapport à décembre 2015.

L'indice des prix des logements du Service interagences, qui s'ajuste pour les différents genres de propriétés, a avancé de 21% en décembre, par rapport à l'année précédente, a précisé la chambre immobilière.

Selon la chambre immobilière, la croissance des prix a accéléré tout au long de l'année. Le prix de vente moyen pour l'ensemble de 2016 s'est établi à 729 922 $, ce qui représente une hausse de 17,3% par rapport au prix moyen de 2015.

Cette hausse des prix a notamment été influencée par le resserrement de l'offre du côté des inscriptions à la vente. Celles-ci ont touché un creux de 15 ans en décembre.

La chambre immobilière de Vancouver a indiqué mercredi que les ventes de logements de cette région métropolitaine avaient diminué en 2016 de 5,6% par rapport à l'année précédente.

Le prix composé de référence pour toutes les propriétés résidentielles du Grand Vancouver, tel que mesuré par l'indice des prix des maisons du Service interagences, a atteint 897 600 $ en décembre. Cela représentait une hausse de 17,8% par rapport au même mois l'année précédente.