Source ID:25503; App Source:cedromItem

Nouveau concurrent de taille près du Centre Bell

Le secteur du Centre Bell est en proie à une véritable... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le secteur du Centre Bell est en proie à une véritable frénésie immobilière depuis trois ans.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

La concurrence immobilière effrénée autour du Centre Bell risque d'augmenter de plusieurs crans: le Canadien Pacifique (CP) entend exploiter un imposant terrain adjacent à l'amphithéâtre, à cheval sur les rails de la gare Lucien-L'Allier.

La société ferroviaire de Calgary a annoncé hier qu'elle veut maximiser la valeur d'une série de terrains «excédentaires» à l'échelle du pays, évalués à plus de 1 milliard de dollars. La parcelle située à côté du Centre Bell mesure 3 acres (131 000 pieds carrés), ce qui inclut les droits aériens situés au-dessus des rails.

Toutes les options sont envisagées: tours résidentielles de «haute densité», immeubles de bureaux et commerces. Le CP a formé une coentreprise avec le promoteur torontois Dream Unlimited Corp., qui évaluera le potentiel de cet emplacement stratégique - et de tous les autres du groupe - dans les six prochains mois.

«Les propriétés ont des valeurs qui diffèrent grandement. La coentreprise sera chargée de déterminer leur valeur exacte et de la maximiser, a indiqué à La Presse Affaires Jeremy Berry, porte-parole du CP. Ça dépendra de l'usage qu'on pourra faire de chaque parcelle.»

Le CP pourrait vendre le terrain, ou encore y lancer un projet avec un partenaire. Quoi qu'il en soit, le groupe albertain veut agir vite: les premiers projets seront mis en branle dès 2016, a souligné M. Berry.

Frénésie

Le terrain «excédentaire» du CP à Montréal se trouve à l'ouest du Centre Bell, en parallèle avec la rue de la Montagne, au nord de la rue Saint-Antoine. Ce sous-secteur du centre-ville est en proie à une véritable frénésie immobilière depuis trois ans.

Juste au nord de l'amphithéâtre, quatre tours d'habitation de 38 à 50 étages - La Tour des Canadiens, L'Avenue, le Roccabella et l'Icône - sont déjà en construction. Cadillac Fairview lancera bientôt la phase 2 de la Tour des Canadiens, au sud du Centre Bell, sans compter la demi-douzaine d'autres gratte-ciel que le groupe torontois compte ériger dans ce quadrilatère dans les 15 prochaines années.

Un complexe de 900 condos - le YUL - est aussi en chantier juste au nord des terrains du CP, et la Ville est à étudier une série d'autres projets d'envergure. Bref, la concurrence est féroce, alors même que les acheteurs se font plus rares.

Comment le CP et son partenaire Dream pourront-ils se démarquer? Différents scénarios seront étudiés en détail dans les six prochains mois, s'est contenté de dire le porte-parole, Jeremy Berry. Les terrains du CP à Chicago, Toronto, Calgary et Edmonton subiront le même examen.

Selon Hunter Harrison, président du CP, la «remarquable transformation du modèle d'affaires de l'entreprise depuis la mi-2012» a permis de générer ces importants surplus de terrains. Le titre du groupe a clôturé en hausse de 2,2% hier à la Bourse de Toronto, à 220,65$. La valeur de l'action s'est fortement appréciée depuis l'entrée en poste de la nouvelle équipe de direction.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer